24 janvier 2009

Trepanos

Le travail, c'est le refuge des gens qui n'ont rien de mieux à faire.
[Oscar Wilde]

Nous devons prendre conscience que le travail ne constitue plus, désormais, l'essentiel d'une vie.

Non vous révez pas, mais j'ai bien mis une citation de l'ex-president president de notre bon vieux pays. Pour une fois qu'il disait pas une connerie, et même quelque-chose de bien, tout au moins dis comme çà! Car je ne doute pas que remis dans son discours, dans son contexte ça devait être moins bien!!

Le principal c'est que cette phrase est très juste comme ça précédente d'Oscar Wilde! Car mes cher collègues de travail devraient en prendre de la graine...

C'est en tout cas ce que j'essayerai de démontrer dans mon prochain post "Passion relative et passion absolue" qui explique je pense, une grande partie des travers de la vie de labo et qui finie par mener  à une médiocrité de haut niveau mais qui reste même à haut niveau une médiocrité quand même!

[Jacques Chirac]

Posté par lioneline à 22:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Trepanos

    Il existe souvent une différence entre un titre ou un diplôme ronflant et la triste réalité d'un boulot alimentaire! La différence entre les rêves de Prince Charmant et le type à l'haleine chargée qui ronfle à côté de toi!!! (Je précise que ce n'est qu'un parallèle, pas ma réalité!!!).

    Posté par Med'celine, 25 janvier 2009 à 14:54 | | Répondre
  • prendre conscience

    "Nous devons prendre conscience que le travail ne constitue plus, désormais, l'essentiel d'une vie."

    Je ne peux dire cela à un de mes enfants...! quand on travaille de 8 à 21 heures chaque jour pour moins que le smic, avec en plus les emmerdes, le risque de ne plus rien avoir (on s'est tellement démené pour avoir ce job) , etc, ça vous bouffe la vie ! et les en vies dont celle d'avoir des enfants ... et le temps passe...

    Il faut faire attention aux belles paroles. J'ai pu avoir un travail que je n'ai pas considéré comme un travail (l'enseignement, la recherche...) jusqu'au jour où ... Mais c'est un sacré privilège. Quand j'ai discuté avec le vieux couple qui distribue des prospectus ... il aurait été indécent de leur dire "Le travail, c'est le refuge des gens qui n'ont rien de mieux à faire."

    Posté par aredius, 25 janvier 2009 à 22:50 | | Répondre
Nouveau commentaire